Pourquoi une approche constructiviste et laquelle ?

Parler de constructivisme entraîne nécessairement à parler de réalité. Cette dernière, au quotidien, entretient de proches rapports avec la vérité ; il n’est pas rare d’entendre quelqu’un s’exprimer « c’est la vérité » pour décrire ce qu’il considère être la réalité. Cette question ne peut être traitée ici car elle amène aux faits et leur objectivité, puis à la capacité autant biologique que psychologique de l’homme à construire, ainsi qu’aux questions philosophiques qu’a pu se poser Descartes1 sur le rapport entre existence et essence. Bref, nous ne pouvons traiter tous ces points, mais il faut garder à l’esprit qu’ils sont importants pour aborder le constructivisme dans sa totalité. Nous ne chercherons donc pas la vérité, et si l’on peut comprendre que réalité n’est pas forcément égale à vérité, l’on comprendra que la réalité est toujours plurielle. Il semblerait donc qu’il faille utiliser les guillemets pour signifier une distance vis-à-vis de ce terme mais, comme le précisent P. Berger et T. Luckmann2, cela ne serait pas très esthétique, ni très agréable à lire. Ainsi, à chaque fois que le lecteur croisera la réalité dans ce court texte, il devra la penser avec des guillemets afin de comprendre notre position intellectuelle et ne pas la confondre avec une prétention ou une erreur.

Continuer la lecture de Pourquoi une approche constructiviste et laquelle ?

Qu’est-ce que l’État ?

Nous allons dans ce texte présenter différentes approches pour concevoir l’État. Malgré une volonté de synthétiser, il nous paraît difficilement concevable d’aborder un sujet aussi vaste en si peu de lignes. Nous ne ferons donc qu’évoquer les théories des auteurs qui se sont à intéressés aux États, sans pour autant leur donner toute la place et le développement qu’elles mériteraient. Nous essaierons tout de même de brosser un tableau assez conséquent – sans être exhaustif – et surtout se voulant compréhensible.

Continuer la lecture de Qu’est-ce que l’État ?